Groupe Nemea : information face au coronavirus En savoir plus

Loi Bouvard : investir en résidence étudiante pour réduire ses impôts

Qu’est-ce que la loi Bouvard ? 


Seule une minorité d’étudiants (entre 7 % et 15 % environ) accède finalement à un logement étudiant par le Crous. Si vous avez connu la galère pour trouver votre appartement étudiant, vous savez ce qu’il en est. Pour pallier le manque de logements étudiants, l’État a mis en place des dispositifs, visant à inciter les particuliers à investir dans les résidences étudiantes. Ainsi, grâce à la loi Bouvard (aussi appelée Censi-Bouvard), en achetant et louant un logement intégré à une résidence étudiante durant 9 ans minimum, le propriétaire peut obtenir une réduction d’impôts échelonnée sur plusieurs années. Ainsi, les investisseurs peuvent sous certaines conditions bénéficier d’un important avantage fiscal. Si vos parents se plaignent régulièrement des impôts qui ne cessent d’augmenter, vous pouvez toujours leur en toucher un mot. 

Pour bénéficier de la loi Bouvard, il faut acheter un bien dit « neuf » et meublé. Par neuf, il faut comprendre que la construction ou la rénovation aient été réalisées au cours des 5 ans précédents l’achat. Il faut également s’engager à louer le logement pendant 9 ans au minimum et dans les 12 mois maximums suivant l’achat. Critère à respecter impérativement : le logement doit être intégré à une structure comme une résidence étudiante ou une maison de retraite par exemple.


Loi Bouvard : quels avantages fiscaux ? 


Si toutes les conditions sont remplies, le dispositif de la loi Bouvard permet donc de profiter : 

  • D’une réduction d’impôt de 11 % à 25 % (de la valeur d’achat hors taxe) en fonction de l’année de l’investissement 
  • De la récupération de la TVA sur l’achat (uniquement si la résidence propose des services de ménage, des petits-déjeuners, des services pour le linge…) sous conditions d’une mise en location pendant 20 ans minimum

Autre avantage de la loi Bouvard : la possibilité d’acheter plusieurs logements dans un but d’investissement locatif (maximum 300 000 euros hors taxe par an).


Investir dans une résidence étudiante : comment choisir ? 


Tous les logements étudiants ne donnent pas tous envie d’y habiter (pour preuve la chambre de la taille d’un placard avec de la moquette sur les murs visitée récemment) ! Au moment d’investir, il est indispensable de choisir une résidence étudiante attractive proposant des logements étudiants fonctionnels et cosys. L’emplacement de la résidence étudiante est primordial, veillez à choisir une résidence facilement accessible, proche des transports en commun et des pôles d’enseignement principaux. La résidence doit proposer des services tels qu’une laverie, un service de petit-déjeuner ou de ménage comme les résidences Nemea Appart’Etud.

Ajoutée le 08 Octobre 2020